Yves Dalbiez

Yves Dalbiez

Film Director

3 Étapes Pour Démarrer Un Projet Vidéo – Behind The Scenes Part 3

par | Oct 21, 2019 | ARTICLES, VIDÉO SOCIAL MEDIA

Cette vidéo est la 3ème partie (la dernière) du Making Of de nos vidéos portraits portant sur le thème de l’authenticité.

Pour voir les vidéos finales, clique ici.

Pour voir les parties 1 et 2 du Behind The Scenes, clique ici.

===============================

1. NOTRE CHOIX DU SUJET

YVES: “On a eu quelques idées en plus pour notre shooting aujourd’hui. On pense attaquer avec le sujet de la vulnérabilité. On veut explorer ce sujet parce que déjà:

1- C’est un bon point de départ pour nous de tourner ces vidéos et se mettre dans le bon état d’esprit.

2- On espère aussi qu’en partageant notre propre vulnérabilité, on inspirera ceux et celles d’entre vous qui veulent créer des vidéos et montrer leur travail, à avoir le bon état d’esprit.

Nous allons parler de vulnérabilité à travers une histoire. Nous allons tourner deux vidéos:

– Un portrait me concernant,
– Un portrait concernant Mboso.

Dans lesquels nous allons partager une petite histoire personnelle qui nous fait nous sentir vulnérable. Donc nous allons devoir être franc et honnête avec vous et avec nous-même.

Même si cela nous sera INCONFORTABLE de dévoiler cette partie de nous-même, nous allons quand même essayer de nous dévoiler à 100%.

MBOSO: “La vulnérabilité est quelque chose que tout le monde ressent à un moment ou à un autre.

On a tous déjà pensé:
“Je ne suis pas capable de faire ça.”
“Je vois les autres faire ceci.”
“Comment font ils ça?”
“Ils doivent avoir un secret”

Mais en général, plus on se dit ça, plus c’est en fait un ressenti universel. Donc notre but et notre souhait ici est de nous ouvrir, et vous montrer ce que l’on découvre ainsi que notre expérience personnelle.

Nous voulons que vous compreniez que c’est un sentiment universel. C’est personnel pour nous, mais nous le voyons comme universel et nous voulons le démontrer.”

YVES: “Maintenant un petit mot à propos de nos choix de réalisation pour créer l’émotion juste avec ces portraits, et avec cette vulnérabilité.

Nous venons d’avoir une idée il y a juste quelques minutes. Nous allons séparer les séquences B-roll des séquences où nous allons raconter notre petite histoire face caméra.

Pour nos B-Roll, afin de maximiser l’émotion, nous allons utiliser de la musique bien sûr, et peut être des effets sonores?

Nous ne savons pas encore.

Ça fait partie du processus de ne pas savoir exactement ce qui va se passer. Mais nous rentrons dans l’action et nous verrons bien ce qui va se passer ensuite.

Donc de la musique, des effets sonores, du ralenti pour les séquences B-Roll. Et pour la partie où nous allons nous exprimer, je vais laisser Mboso expliquer.”

MBOSO: “Nous allons nous exprimer en intérieur, nous serons assis devant un éclairage circulaire RingLight. Nous serons assis devant la caméra. Et ceci va donner un effet de contraste.

Un contraste entre nous à l’intérieur en train de parler à la caméra, ça sera presque… Comment tu as dis?

Oui, nous allons être comme à un interrogatoire. Tu sais…comme dans ces films, quand il y a une lumière, un bureau et une personne qui te regarde.

Tu te sens mis à nu.

Tu te sens vulnérable. Et tu ne peux pas te cacher. Quand tu es dans cette position, tu dois tout laisser sortir.

Donc nous allons contraster ÇA avec ce que nous ferons à l’extérieur, et ça devrait poser une sorte de…contexte émotionnel, et de la profondeur à l’ambiance.

C’est ce que nous avons choisi.”

YVES: “Le contraste entre les B-Roll et les séquences avec l’éclairage RingLight dans lesquelles nous allons être en face de la caméra, droit dans les yeux, comme si nous parlions en tête à tête avec toi qui sera derrière l’objectif,

… cela va créer une vraie différence visuelle entre notre vie réelle présentée dans les B-Roll d’un point de vue externe, et notre vision personnelle et de notre vulnérabilité.

D’en parler sans détour, yeux dans les yeux. Sans pouvoir s’échapper parce que tu verras, nous serons centrés dans l’image. Ce sera presque comme si nous étions dans une toile d’araignée. Nous ne pourrons pas nous échapper du cadre.”

MBOSO: “C’est un peu comme quand tu vois quelqu’un faire quelque chose et tu te dis:

Mais comment il fait? Quand tu observes simplement l’aspect extérieur de certaines personnes. Mais il y a beaucoup d’insécurités, qui j’en suis sûr, tout le monde a, tous ceux qui montent sur scène, tous ceux qui ont fait quelque chose de grand ou qui ont du succès.

Tu peux les voir comme ayant du succès. Mais il y a toujours de l’insécurité présente quelque part. J’aime bien comme tu l’as présenté (en se retournant vers Yves). C’est un bon contraste entre ce que tu vois et ce qui se passe en réalité: L’univers émotionnel à l’intérieur de la personne.”

YVES: “Souviens toi une chose: nous sommes tous semblables.

C’est vraiment important. Nous somme tous pareil. Et même si tu as peur des gens qui peuvent dire des choses sur toi, et te juger…

Au final, nous avons tous des peurs. Et des difficultés très personnelles. La seule différence est que certains seront prêts à l’accepter alors que d’autres voudront continuer à le cacher.

Mais aujourd’hui, nous pouvons choisir notre camp. Nous espérons que ça te parle et que cette petite explication viendra compléter nos portraits qui arrivent.

MBOSO: “J’ai hâte de passer à l’action!”

Merci d'avoir visionné cette vidéo!

Si ça t’a plu et que tu souhaites découvrir comment tourner des vidéos face caméra RAPIDEMENT,
clique sur le bouton ci-dessous.