Mboso Sampson

Mboso Sampson

Cinématographer DOP

2 Questions Magiques Pour Scotcher Votre Audience À N’importe Laquelle De Vos Prochaines Vidéos…

par | Sep 8, 2019 | ARTICLES, VIDÉO SOCIAL MEDIA

Si vous êtes un créateur de contenu vidéo, vous avez fort probablement eu à faire un jour ou l’autre au manque d’inspiration pour créer du contenu et des vidéos intéressantes…

Si c’est le cas, alors lisez bien ce qui va suivre parce que je vais vous expliquer exactement comment procéder pour ne plus JAMAIS avoir ce problème.

Au lieu de ça, vous serez capable de:

Scotcher votre audience à son écran avec une simple vidéo
Vous sentir FORT et CONFIANT devant la caméra
Maintenir l’attention de vos spectateurs peu importe le sujet que vous traitez
Éliminer l’incertitude sur la qualité de votre contenu
Rendre votre contenu EXPONENTIELLEMENT plus engageant avec un minimum d’effort
Gagner un temps précieux en n’ayant pas à mémoriser de longs scripts

Et le plus fort dans tout ça?

Vous pourrez aussi utiliser cette méthode ULTRA SIMPLE pour vos présentations en ligne ou sur scène.

Mais avant que je vous explique comment ça marche, laissez-moi vous raconter quelque chose…

Je me souviens de la première fois que j’ai essayé d’enregistrer une vidéo face caméra.

Avant de fonder APPRENDRE-A-FILMER avec Yves, je travaillais comme ingénieur à Tokyo.

J’ai voyagé dans le monde entier pour différents projets et j’adorais ça. J’aimais tellement ma profession à l’époque que je l’aurais fait gratuitement. Ok, peut-être pas complètement gratuitement… ?

Un jour, mon manager m’a invité à participer à un projet de “team building” (création d’équipe) à l’échelle de l’entreprise.

2 personnes ont été sélectionnées dans chacune des 10 succursales internationales de l’entreprise, pour enregistrer un témoignage vidéo d’une minute sur son expérience avec l’entreprise.

Tous les témoignages vidéo seraient ensuite montés en un seul montage qui serait présenté pour la première fois lors d’un rassemblement interne général plus tard la même année.

Avant de soumettre ma vidéo à l’entreprise, je l’ai examinée avec mes collègues.

Aujourd’hui encore, je me souviens à quel point mon équipe était embarrassée de ce qu’ils voyaient à l’écran…

Je me souviens à quel point j’avais l’air raide et maladroit.

Et le pire, c’est à quel point ma vidéo m’ennuyait…

C’était tellement pauvre et inintéressant qu’une minute m’a semblé en être 20.

J’adorais mon travail et cette entreprise.
Alors pourquoi on ne le ressentait pas dans ma vidéo si comiquement médiocre?

Ce n’est qu’après avoir commencé AF avec Yves que j’ai compris pourquoi cette vidéo que j’avais tournée ne transmettait PAS le type d’émotion que je souhaitais.

J’étais en fait trop concentré à rapporter des faits sur moi-même et sur le temps que j’ai passé au sein de l’entreprise.

Mon témoignage vidéo aurait été EXPONENTIELLEMENT plus percutant si j’avais jeté les faits à la poubelle et raconté une courte histoire personnelle qui reflétait mon expérience positive au sein de l’entreprise.

Il aurait été plus facile pour moi de tourner cette vidéo, plus agréable à la visionner et beaucoup plus efficace sur le plan émotionnel.

Cette expérience me permet de vraiment comprendre les nouveaux membres de la communauté APPRENDRE-A-FILMER qui ont aussi ce sentiment de lutter pour garder leur audience intéressée et engagée.

J’ai surmonté ce sentiment d’incertitude et de doute en changeant fondamentalement ma façon de communiquer dans mes vidéos. 

En tant qu’ingénieur, j’ai été formé pour transmettre l’information avec précision en utilisant des faits, des chiffres et des statistiques.

Lorsque j’ai commencé à explorer mon côté artistique, j’ai réalisé que la forme la plus PUISSANTE de communication humaine est la NARRATION EMOTIONNELLE.

Dans notre nouvel E-Book “COMMENT TOURNER UNE VIDÉO RAPIDEMENT ET CONVERTIR TOUS LES VISITEURS EN FANS“, Yves a donné quelques techniques très simples mais extrêmement puissantes qui m’ont aidé à changer ma façon de communiquer devant la caméra.

Dans la TECHNIQUE #2 de l’EBOOK, il explique comment organiser la structure d’une vidéo à l’aide des étapes suivantes:   

“Accroche, histoire, métaphore”. Pour moi, la partie “Histoire” de cette structure était LA CLÉ…

Pour découvrir toute la recette de Yves en détail, Téléchargez l’E-BOOK en Cliquant Ici

Mais ce n’est pas tout, une fois que j’ai repensé ma communication en termes d’HISTOIRE, au lieu de simplement relayer l’information, j’ai été capable d’améliorer considérablement la façon dont je me sentais lorsque je tournais des vidéos…

C’EST QUOI AU JUSTE LE STORYTELLING?

Comme moi, vous avez peut-être déjà entendu dire que raconter des histoires est un excellent outil de communication, mais nous sommes nombreux à ne pas encore réaliser à quel point nous les êtres humains, nous avons réellement BESOIN d’histoires.

Selon Lisa Cron, l’auteure de “Wired for Story : The Writer’s Guide to Using Brain Science to Hook Readers from the Very First Sentence

“Raconter des histoires, c’est quelque chose que le cerveau fait, naturellement en tâche de fond. Ce n’est pas surprenant que celà imprègne toutes les sociétés et les cultures humaines.”

“Nous pensons en termes d’histoire. Nous sommes cablés comme cela. C’est ainsi que nous donnons du sens au monde accablant qui nous entoure.”

Nous avons transmis des traditions, des avertissements et des connaissances en racontant des histoires avant que nous n’ayons la langue écrite. Raconter des histoires et écouter des histoires fait partie intégrante de l’expérience humaine.

En d’autres termes, les histoires ne sont pas seulement quelque chose que l’on échange parfois entre amis autour d’un verre.

Nos cerveaux sont CONSTAMMENT à la recherche d’histoires dans notre environnement quotidien.

Notre cerveau a besoin d’histoires tout comme notre corps a besoin de nourriture et d’eau.

À moins qu’une personne ne soit EXTRÊMEMENT motivée, il est peu probable qu’elle prenne du plaisir à visionner un contenu peu engageant. Elle finira par s’ennuyer à mourir et partir.

Mais quand on est accroché par une histoire très intéressante… cela devient TRES TRES difficile de s’arrêter…

LA RECETTE

Racontez une BONNE histoire!

D’accord.
C’est facile à dire, mais comment faire ?

Il y a des centaines de livres écrits sur le storytelling et chacun a ses propres recettes.

Ce que je veux partager avec vous aujourd’hui, c’est une technique pour vous aider à EXTRAIRE les parties les plus PUISSANTES et les plus EFFICACES d’une histoire, quelle que soit sa structure.

Cette technique peut s’appliquer à n’importe quelle forme de narration.

Même quelque chose d’aussi simple qu’une vidéo sur la préparation d’une tasse de café.

J’ai appris cette technique d’un célèbre avocat américain du nom de Gerry Spence.

M. Spence a jugé des centaines d’affaires devant les tribunaux et n’a pas perdu une seule affaire depuis 1969.

Dans son livre “Win Your Case”, il partage le secret de son extraordinaire succès au tribunal.

Il prétend que, tandis que d’autres avocats se concentrent sur les faits, il se concentre sur la création d’une histoire émotionnellement convaincante à laquelle les jurés de l’affaire peuvent s’identifier.

En résumé, sa méthode consiste à se mettre à la place de son client, des avocats de la partie adverse et des jurés. Il essaie d’imaginer leurs peurs, leurs frustrations et leurs motivations.

De cette façon, il est capable de créer spontanément des histoires qui ont un impact émotionnel puissant.

Si vous appliquez ce principe simple à n’importe laquelle de vos histoires, vous serez EMERVEILLÉ de voir à quel point tout devient plus facile.

Lorsque j’utilise cette technique,
presque comme par magie, beaucoup de mes préoccupations initiales comme ” que devrais-je dire ” et ” comment devrais-je le dire ” disparaissent parce que j’évoque naturellement des histoires et des informations qui correspondent aux émotions que mon audience ressent.

J’utilise personnellement cette technique CHAQUE FOIS que je veux communiquer avec puissance.

Et je vais vous expliquer tout ça en détail maintenant.

Il y a deux questions MAGIQUES pour extraire tous les détails émotionnels dont nous avons besoin.

“QUOI D’AUTRE EST EN LIEN?”
et
“ET ÇA M’A FAIT RESSENTIR….”

Pour démontrer la puissance de cette technique, appliquons-la à ma vidéo d’entreprise que j’ai mentionnée au début de cet article.

Au lieu de parler de la durée de mon travail dans l’entreprise, que se passerait-il si je racontais une petite histoire sur un événement apparemment sans importance ?

Dans la salle de pause, l’entreprise a ajouté un distributeur de snacks gratuits pour que les employés n’aient pas besoin de sortir pour en acheter.

Ouh… Histoire à s’endormir tout de suite, n’est-ce pas ?

PAS si vous vous posez les deux questions magiques!!

D’abord, je me demande ce qui pourrait être en lien avec mon sujet.
À quels autres faits ou événements liés à mon histoire puis-je penser ? 

Après cela, je me demande ce que ces nouveaux faits ou événements m’ont fait ressentir.

 

Ensemble, ces deux questions produiront une quantité illimitée de contexte intéressant et de texture émotionnelle pour votre histoire.

Laissez-moi vous donner un exemple concret,

———-

Quoi d’autre est en lien à propos de la machine à snacks gratuite installée dans la salle de pause ?

Eh bien, pour qu’elle soit installée, il fallait que quelqu’un de la direction reçoive la demande des employés (nous) et y soit favorable.

Et cela m’a fait ressentir…

qu’ils m’ont entendu et qu’ils ont entendu notre demande, ce qui m’a fait me sentir valorisé.

———-

Quoi d’autre est en lien avec cette histoire de machine?

Le fait qu’ils aient écouté une si petite requête m’a fait penser qu’ils écouteraient de plus grandes requêtes.

Et cela m’a fait sentir…

Je me sens en sécurité et plein d’espoir. Quoi qu’il arrive à l’avenir, la direction sera à l’écoute des besoins des employés. 

———-

Quoi d’autre est en lien avec cette histoire de machine?

Ce ne sont pas toutes les entreprises qui fournissent ce type de service à leurs employés sur demande.

Et ça me fait ressentir….

Que je suis reconnaissant de travailler dans une entreprise qui s’engage pour le bien-être de ses employés.

Et on peut continuer comme ça…

Nous pouvons utiliser la question
“Quoi d’autre est en lien?” pour extraire des faits autrement invisibles pour notre histoire.

Cela ajoute de la richesse et de la profondeur à une histoire apparemment sans histoire.

Vous voyez?

Si vous faites les choses de cette façon, vous ne serez jamais à court de choses à raconter.

Vous pouvez continuer à plonger plus profondément dans un sujet et trouver un contenu riche en émotions pour rendre votre histoire incroyablement intéressante.

Et la puissance de cette technique est qu’elle peut s’appliquer à n’importe quelle forme de communication.

Si vous faites une vidéo sur un sujet aussi simple que la préparation d’une tasse de café, vous pouvez aussi appliquer cette technique pour obtenir des plans visuellement attirants.

L’histoire de départ est “Je me suis fait une tasse de café. Fin.”

Quoi d’autre est en lien?

Le son de la machine à moudre les grains est très particulier.

Et cela m’a fait ressentir…

Un calme méditatif à l’écoute de la machine et un sentiment croissant d’anticipation pour la première gorgée.

———-

Qu’y a-t-il d’autre en lien avec la préparation de cette tasse de café ?

Lorsque les grains sont trempés dans l’eau chaude, ils dégagent un arôme unique.

Et cela m’a fait sentir…

La nostalgique de mon enfance. L’odeur me ramène à mon enfance quand mes parents faisaient du café le matin. 

———-

Quoi d’autre est en lien ?

La tasse est chaude dans mes mains.

Et cela m’a fait ressentir…

Comme la chaleur physique me rappelle la chaleur émotionnelle et la sécurité. 

———-

Et on peut continuer comme ça à l’infini.

Boom! Vous pouvez maintenant prendre cette liste de sensations et de sentiments et la transformer en une histoire émotionnellement et visuellement attrayante pour la préparation d’une tasse de café !

Comme vous pouvez le constater, les possibilités sont illimitées.

Essayez ça la prochaine fois que vous penserez
“Je n’ai rien à dire” pour ma vidéo où “je ne trouve pas de sujet”.

“QUOI D’AUTRE EST EN LIEN?”

et

“ET ÇA M’A FAIT RESSENTIR….”

Les êtres humains ont soif d’histoire,
Et en mettant en avant les éléments émotionnels de votre histoire, ils seront automatiquement attirés vers TOUT ce dont vous parlez.

▶️ À VOUS DE JOUER !

Quel est va être le prochain sujet de vidéo pour lequel vous allez appliquer cette méthode?

Dîtes-les nous dans les commentaires!

TU DÉMARRES AVEC LA VIDÉO FACE CAMÉRA?

Vas-y du bon pied, télécharge notre guide ici